10H - 12H30
 

Session plénière

 

 

Animation : Jean-Michel LOBRY ,  journaliste
 
INTERVENANTS
Jacques CAPLAT,
Agronome et ethnologue,
Administrateur de l’association Agir Pour l'Environnement
Alain GELDRON,
Expert National Matières Premières,
Direction Economie Circulaire et Déchets, ADEME
Pierre-Noël GIRAUD,
Professeur d’économie, Mines ParisTech
Daniel KAPLAN,
Conseiller scientifique, Fondation Internet Nouvelle Génération (FING)
Raphaël MASVIGNIER,
Co-fondateur, Circul’R
Philippe MOATI,
Professeur, Université Paris Diderot
Laetitia VASSEUR,
Co-fondatrice et Déléguée Générale,
Association HOP - Halte à l’Obsolescence Programmée
 

Métamorphoser le modèle de société pour une transition vers l’économie circulaire 

Selon un récent rapport du Panel International sur les ressources des Nations Unies, au rythme actuel de croissance de la consommation, nous consommerons 183 milliards de tonnes de matières premières dans le  monde en 2050 contre 85 milliards de tonnes actuellement. Si nous voulons garder la Terre vivable pour l’espèce humaine il nous faut limiter fortement la consommation de ressources tout en partageant celles-ci avec un plus grand nombre d’individus. Ainsi les Nations Unies évoquent la division par cinq de la consommation de matières premières dans les pays développés d’ici 2050. L’économie circulaire cible la gestion sobre et efficace des ressources mais offre aussi une promesse de croissance et de développement d’emplois peu délocalisables. Elle s’inscrit parfaitement en  synergie avec la lutte contre le changement climatique. Ainsi l’avenir, dans lequel doit s’inscrire l’économie circulaire, devrait conduire à une mutation profonde de nos organisations, tant locales que mondiales, et de nos modes de vie. Si l’avenir jusqu’en 2050 suscite interrogations voire inquiétudes, il n’est pas écrit et nous pouvons en définir les chemins possibles et souhaitables pour mieux éclairer les politiques d’économie
circulaire.
 
Quels changements en profondeur pour nos activités économiques au regard des enjeux et contraintes ?

• Quelles visions pour une société sobre et désirable ?

• Quelles aspirations de la génération montante née avec le tout numérique mais aussi avec la conscience de la dégradation de  l’environnement ?


 
Anne HIDALGO, Maire de Paris
François-Michel LAMBERT,
Président-fondateur de l'Institut de l'économie circulaire
Conclusion de la matinée