Programme De l'événement

Jour 1 :

07/09/2020
09:00 - 09:30
Café Networking
09:35 - 09:50
Ouverture
ArnaudLeroy (ADEME)
09:50 - 10:05
Modèle macro-économique et sa compatibilité avec l’économie circulaire
KarenDELCHET-COCHET (ISC Paris Business School)
10:05 - 11:05
Plénière 1 : Un nouveau modèle économique pour notre société
Contexte : L’économie circulaire vise à diminuer au niveau mondial, nos prélèvements sur les ressources naturelles tout en gardant les objectifs de développement pour les populations qui n’accèdent pas aux besoins de base. Ceci peut se faire en améliorant notre productivité matière (le rapport PIB/matières consommées) et le recyclage, mais ce ne sera pas suffisant. Il faut donc consommer encore moins de matières et de sols dans une optique de sobriété. Mais cela interroge à la fois le modèle macro-économique basé, sur l’augmentation de la production, le modèle micro-économique des entreprises et le ressort de la consommation consistant à persuader le consommateur que posséder plus le rendra plus heureux. De plus, la pandémie mondiale a montré les faiblesses de ce modèle en particulier la dépendance aux échanges internationaux y compris pour des activités vitales pour les pays. Objectif : Requestionner le modèle économique basé sur une consommation infinie de ressources finies et connaître les alternatives si elles existent. Confronter les points de vue. Voir les impacts sur le développements des pays asiatiques. Présenter une entreprise qui change son modèle d’affaire. Présenter les mécanismes du changement du conditionnement des consommateurs.
KarenDELCHET-COCHET (ISC Paris Business School)JoëlTRONCHON (Groupe Seb)VéroniqueVARLIN (OBSOCO)
11:10 - 11:30
Les jeunes dessinent le monde de 2030 & 2050 avec le REFEDD
Les jeunes de 20 ans aujourd’hui auront les rênes de la société en 2050. Comment voient-ils ce monde qui sera le leur ? Le REFEDD (Réseau Français des Etudiants pour le Développement Durable) les a aidés à le dessiner. Ils nous livrent le résultat lors de cet événement inédit.
JulieAlunno (Réseau Français des Etudiants pour le Développement Durable (REFEDD))PiaBenguigui (REFEDD)
11:30 - 14:00
Pause déjeuner - Networking ouvert
11:35 - 14:00
Pause Déjeuner - Networking
14:00 - 15:00
Atelier 1 - La sobriété, le nouveau paradigme
Face au constat que les aspirations matérielles de la majorité de la population vont plutôt dans le sens de la surconsommation et d’une demande d’augmentation du pouvoir d’achat, la question des « modes de vie sobres » et plus généralement de la sobriété est complexe - et ce d’autant plus que les indicateurs restent essentiellement axés sur la croissance du PIB. Cependant, certains mouvements, individus, entreprises ou collectifs ont déjà fait le choix d’expérimenter des modes de vie ou de production qui recherchent la compatibilité avec les limites de la planète. • Pourquoi & comment la sobriété peut être envisagée aujourd’hui ? • Comment construire et définir des modes de vie sobres et les faire partager ? • Quelles sont les stratégies d’action ?
PierreGALIO (ADEME)ValérieGUILLARD (Laboratoire Dauphine Recherches)MathieuLABONNE (Codirecteur, Colibris)CapucineLECLERCQ (Syndicat Mixte du SCOT Grand Douaisis)Jean-MichelLobryClaireTUTENUIT (Entreprises pour l’Environnement)
14:00 - 15:00
Atelier 2 - Les Régions au coeur de l'économie circulaire
De par la diversité historique de leurs compétences (R&D, développement économique, lycées…) et leur récente montée en compétences en matière d’animation et de pilotage des politiques d’économie circulaire, les Régions se trouvent être des partenaires clés pour le développement des stratégies d’économie circulaire. Avec le soutien de l’ADEME notamment au travers des CODREC (Contrat d’objectif pour une dynamique régionale déchets et économie circulaire), elles ont permis aux territoires d’engager des actions concrètes qu’il convient de faire connaître. Cet atelier propose un éclairage des premières avancées et réussites des Régions dans ce rôle de chef de file de l’économie circulaire. • Comment les régions accompagnent-elles la mise en oeuvre de l’économie circulaire dans les territoires (observatoires, axes d’interventions etc..) ? • Quels sont les exemples de réussites et d’avancées novatrices des Régions dans ce domaine ? • Comment les Régions ont-elles intégré spécifiquement l’économie circulaire dans leur soutien au développement économique ?
Jean-MichelBUF (Economie Circulaire)AnneCLAUDIUS-PETIT (Vice-Présidente de la Commission "Croissance verte, Transition énergétique, Énergie et Déchets")GuillaumeDEAL (Région NORMANDIE)SimonMOULINES (Région Occitanie)OlivierPIAJerrySCHMIDT (ADEME)
14:00 - 15:00
Atelier 3 - Bâtiment : des déchets aux ressources
Le secteur du bâtiment représente plus de 400 000 entreprises et génère chaque année environ 46 millions de tonnes de déchets. Alors que les déchets inertes atteignent un taux de valorisation d’environ 75%, les déchets du second-œuvre (non-inertes non-dangereux) sont valorisés autour de 30% en moyenne, avec de grandes disparités par filière de déchets. Améliorer la gestion de ces déchets du bâtiment, produits majoritairement lors de chantiers de démolition et rénovation, est donc prioritaire. En parallèle, ce secteur consomme de grandes quantités de ressources pour répondre aux besoins de la rénovation et de la construction neuve. • Comment activer/rendre opérationnelle une démarche d’économie circulaire dans le bâtiment ? • Comment rendre opérationnelle une démarche d’économie circulaire dans le bâtiment ? • Comment transformer les déchets en ressources pour le territoire ? • Quels sont les retours d’expérience sur des chantiers vertueux et quels sont les coûts ?
NathalieCROISÉSylvainLaurenceau (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment)RymMtibaa (Ecosystem)NadègeOury (Alliance HQE)JulienRoy (Etablissement Public Foncier de Nouvelle-Aquitaine)
14:00 - 15:00
Atelier 4 - Transition écologique : quels nouveaux enjeux pour la publicité ?
Objectif de l’atelier : échanger sur l’organisation du secteur de la publicité et sa place dans le modèle économique Problématiques : - La publicité : une incitation à la surconsommation ? - Quels imaginaires pour la transition écologique : un nouveau rôle pour la publicité ? - comment faire en sorte que la publicité soit un outil pour la Transition Ecologique
RenaudFossardClémenceGosset (L’Oréal)ThierryLibaertValérieMartin (ADEME)CarineROCCHESANIFlorenceTouzé (AUDENCIA - Sciencescom)
15:15 - 16:15
Atelier 5 - L’économie de la fonctionnalité au coeur de la stratégie des entreprises
L’innovation technologique seule ne suffira pas à répondre aux enjeux environnementaux et sociaux de moyen et long terme. L’innovation de modèles économiques est donc nécessaire. Parmi les modèles économiques, l’économie de la fonctionnalité apparaît comme une voie prometteuse, pour tout type d’entreprise ainsi que pour les services publics. • Quelles trajectoires possibles pour les entreprises ? • À quelle échelle agir pour des changements de rupture ? • Quels sont les dispositifs existants ?
EmmanuelleCHAMPAUD (Totem mobi)ChristianDU TERTRE (IE-EFC)DidierDUMONT (Dumont Energies)ElodieGUYOT (Terres d'EFC Occitanie)OlivierPIAClairePINET (ADEME)
15:15 - 16:15
Atelier 6 - Ecoconception : vers la performance par le cycle de vie
L’écoconception, pilier de l’économie circulaire, est garante de la performance environnementale et globale de toute démarche cherchant à préserver l’environnement. Créatrice de valeur, de différenciation et d’avantage concurrentiel, l’écoconception s’appuie sur la pensée en cycle de vie pour innover, l’évaluation du cycle de vie pour mesurer, le management du cycle de vie pour mettre en oeuvre. Les résultats de la démarche des entreprises engagées démontrent que l’ecoconception est un facteur de performance globale, opérationnelle et adaptable à la stratégie de toute structure. • En quoi l’écoconception est-elle une méthodologie majeure pour l’économie circulaire ? • L’écoconception est-elle une démarche produit, service ou managériale ? • Pourquoi l’écoconception est-elle un facteur de performance globale pour les organisations ?
FabienneBenech (ADEME)YannDalibot (Soöruz)LéoDelhon (Litha Espresso)RegisDesroches (Eurotab)CarineROCCHESANI
15:15 - 16:15
Atelier 7 - Les démarches territoriales d’économie circulaire
Les collectivités sont au cœur de la mise en œuvre de stratégies et d’actions territoriales pour développer une économie circulaire. Comment s’y sont-elles pris ? Selon leur typologie ou leur compétence les approches sont différentes. • En quoi le référentiel de l’ADEME aide les collectivités à développer leur programme d’actions ? • A-t-on déjà des résultats concrets dans les politiques territoriales vers une économie circulaire ? • Quels sont les exemples de réussite, d’avancée et d’innovation dans la mobilisation du secteur économique ?
Coutances mer et bocageCôte Ouest Centre MancheJérômeCerotti (Direction Déchets)NathalieCROISÉEtienneVitré (Cyclad Surgères Charente Maritime)
15:15 - 16:15
Atelier 8 - L’écologie industrielle & territoriale en zones portuaires
Dans la dynamique du réseau SYNAPSE, l’activité d’un réseau historique des acteurs de l’Ecologie Industrielle et Territoriale (EIT) en zones industrialo-portuaires a été relancée. Ces territoires concentrent de fort potentiels d’économie d’énergie et de ressources : chaleur fatale, synergies de substitution de grande ampleur, hydrogène fatal… Outre ces aspects environnementaux, les synergies sont également un vecteur essentiel pour favoriser l’attractivité et la compétitivité du territoire, l’innovation ou encore la création ou le maintien d’emplois locaux. Un certain nombre de retours d’expérience sur le sujet sont d’ores et déjà disponibles et valorisables. • Que peut apporter l’EIT en termes d’efficacité ressources ? • Quelle place pour l’efficacité ressources dans la transition industrielle ?
CyrielleBORDE (ADEME)Jean-MichelLobryNicolasMAT (Association PIICTO)RafaelPONCE (Vice-président d’Euraénergie)StéphaneRAISON (Grand Port Maritime de Dunkerque)StéphaneReiche (Grand Port Maritime de Marseille)
16:15 - 17:15
Networking Cocktail

Jour 2 :

08/09/2020
09:00 - 09:30
Café Networking
09:30 - 09:45
Ouverture
BarbaraPompili
09:45 - 10:45
Plénière 2 : La décision politique au service de l’économie circulaire
Actuellement, selon le Global Footprint Network, le monde consomme 1,7 planète par an (il en consommerait 2,7 si tout le monde vivait comme un européen), sachant que les 2/3 de l’humanité n’accèdent pas aux besoins de base et que l’autre tiers consomme au-delà du raisonnable. Contrairement à la politique climat, il n’y a pas d’objectif chiffré clair vers lequel nous devons aller. Pour autant, les pays développés doivent prendre les mesures politiques à tous les niveaux pour réduire cette consommation de façon à dessiner un monde vivable. En quoi la pandémie du printemps modifie la vision et la décision politique ? Objectif : faire le point sur les grandes orientations politiques françaises en matière d’économie circulaire (la feuille de route et la loi) et les orientations européennes (Green deal et plan d’actions). Le rôle et les responsabilités des Régions (quelle articulation des compétences R&D, développement économique et SRADDET ?). Débattre entre mesures de régulation, d’incitation et de restriction.
VincentCoissard (DGPR - Ministère de la transition écologique et solidaire)JulienDOSSIER (Quattrolibri)StéphanieKerbarh (Assemblée Nationale)AgnèsLANGEVINE (Région Occitanie)
10:30 - 10:35
Pause animée
10:50 - 11:50
Plénière 3 : Économie circulaire : passer de la théorie à l’action
L’économie circulaire est un concept difficile à expliquer et à symboliser. Comme un tableau impressionniste, il est composé d’une multitude d’actions telles l’éco-conception, l’économie de la fonctionnalité, les achats responsables, la sobriété ou la réparation par exemple. Comment décliner toutes ces actions aussi bien du côté des entreprises, des collectivités, des associations ou des particuliers ? En quoi la pandémie du printemps 2020 est un accélérateur ou un frein à changer les pratiques ? Objectif : Présenter des actions concrètes d’entreprises et de territoires. Un focus sera réalisé sur la politique et les expériences québécoises ainsi que sur le contexte spécifique des îles et des territoires ultra-marins.
ThierryCardinaël (EXAECO)ClaireCHIGNOLI (ADEME)SoniaGAGNÉ (RECYC-QUÉBEC)BastienHILD (Leroy Merlin)
11:35 - 14:00
Pause déjeuner - Networking ouvert
11:50 - 14:00
Pause Déjeuner - Networking
11:50 - 12:50
La réparation : pratiques des fabricants, des consommateurs et les perspectives
Dans cette session, seront présentés : - L’étude « impacts de l’intelligence artificielle sur la durabilité et la réparabilité des équipements électrodomestiques connectés » Cette étude montre que les acteurs du SAV et de la réparation commencent à s'emparer des technologies de l’IA pour améliorer leur service au consommateur (par exemple via les chatbots, l’optimisation de la tournée des interventions des techniciens, etc). - L’étude « les Français & la réparation » Cette nouvelle étude vise à connaître les perceptions et les pratiques des Français en 2019 en matière de réparation et de caractériser leurs évolutions par rapport aux résultats de la précédente étude, et plus précisément : · les connaissances et perceptions qu’ont les Français de la réparation: acteurs, démarches, impacts environnementaux, sociaux, économiques, etc. · leurs pratiques en matière de réparation: types de pratiques, fréquences de recours à ces pratiques, motivations/raisons, freins et leviers associés à ces actions et à leurs mises en application. - Le baromètre SAV 2020 FNAC DARTY Fnac Darty, leader français de la réparation, publie pour la 3ème année consécutive son « Baromètre du SAV ». Cet outil incontournable d’information et de benchmark offre la possibilité au consommateur de s’informer de la fiabilité et de la durabilité d’un produit avant l’achat. La publication de ce baromètre s’inscrit dans la mission du groupe d’offrir à ses clients un « choix éclairé », qui s’appuie sur une sélection de produits et services premium, complétée par les conseils et l’expertise de ses vendeurs, pour les guider et les informer en toute transparence.
14:00 - 15:00
Atelier 10 - L’information du consommateur au service de l’allongement de la durée de vie des produits
Tous les produits manufacturés génèrent des impacts environnementaux, en termes d’épuisement de ressources, d’émissions de gaz à effet de serre, de pollution ou de production de déchets. Ces impacts interviennent à toutes les étapes du cycle de vie du produit, depuis l’extraction des matières premières jusqu’à sa fin de vie, en passant par son utilisation. L’allongement de la durée de vie des produits est l’un des leviers permettant d’alléger l’impact environnemental de notre consommation en optimisant leur utilisation. L’information du consommateur est une des pistes permettant de favoriser l’achat des produits les plus durables. • Qu’est-ce que l’indice de réparabilité ? • Comment aller plus loin vers un affichage de la durabilité des produits ? • Quelles sont les pratiques des acteurs et les tendances à venir ?
BernardHEGERMarieHERVIER (ADEME)RégisKOENIG (FNAC-Darty)Jean-MichelLobryElsaLOMONT (Ethikis)
14:00 - 15:00
Atelier 9 - Les hubs de mobilité, économes en énergie et en ressources
Les hubs de (dé)mobilités jouent un rôle majeur dans le quotidien des citoyen.ne.s. Démarche d’intérêt général, ces hubs doivent être légers (peu gourmands en moyens, versatiles, évolutifs), utiles et citoyens (ils relient les habitants et les territoires). Ils mettent en valeur les services de mobilité existants et jouent un rôle majeur dans l’attractivité des territoires. Ils permettent de connecter les parcours, de raccourcir les distances, de simplifier et de donner du sens. • Quelles sont les démarches en cours sur ce sujet ? • Comment intégrer les besoins exprimés et surtout non exprimés des citoyen.ne.s autour des services souhaités & utiles ? • Comment prototyper de façon légère, rapide et itérative des hubs de [dé]mobilité en partant d’un hub existant ou d’un lieu “vide” ?
BrunoMarzloff (Chronos)AmandineRichaud-Crambes (La Fabrique des Mobilités)CarineROCCHESANI
14:00 - 15:00
Atelier 12 - Valoriser les terres excavées pour des aménagements sobres en ressources
Le développement et la croissance des zones urbaines reposent bien souvent sur la consommation de sols. Il y a donc nécessité de réinvestir des zones délaissées, ce qui pose la question d’une gestion optimisée des ressources mais également de la rénovation urbaine, notamment au regard des friches industrielles. • Comment concevoir un projet d’aménagement économe en ressources ? • Comment les maîtres d’ouvrage et les prescripteurs peuvent-ils agir pour favoriser la valorisation des terres excavées ? • Quels sont les bénéfices notamment économiques envisageables pour les maîtres d’ouvrage ?
LaurentCHATEAU (ADEME)NathalieCROISÉThibautLEBRUN (SPL des 2 Rives)Jean-YvesRICHARD (SUEZ MINERALS)PatrickVAILLANT (CEREMA)
14:00 - 15:00
Atelier 11 - Plastiques biosourcés : de leur conception à leur fin de vie
Les plastiques biosourcés sont souvent cités comme l’alternative aux plastiques conventionnels. Ils n’en demeurent pas moins des plastiques, mais avec des caractéristiques qui peuvent, sous certaines conditions, d’éco-conception notamment, réduire les impacts sur l’environnement. Ils font l’objet de nombreuses idées reçues dont la plus fréquente est celle de considérer qu’un plastique biosourcé est systématiquement biodégradable. L’atelier constitue ainsi une occasion de faire le point sur leurs caractéristiques et les attentes qu’ils génèrent. • Quels sont les points d’attention concernant les plastiques biosourcés ? • Comment répondent-ils aux attentes des utilisateurs et de la chaîne de valeur ? • Quelle gestion en fin de cycle de vie pour les emballages innovants en plastique biosourcé ?
LaurentBELARD (NaturePlast/BiopolyNov)VincentCOLARD (Citeo)Marie-PierreGAILLARD (Léa Nature)AliceGUEUDET (ADEME)OlivierPIA
15:15 - 16:15
Atelier 13 - Le recyclage des métaux stratégiques, déjà une réalité en France
Les produits électroniques qui nous entourent contiennent de plus en plus de métaux dits « stratégiques ». Ces métaux sont majoritairement importés en Europe, ce qui rend l’industrie européenne dépendante des pays producteurs. En recyclant les métaux stratégiques présents dans les produits en fin de vie, la France peut devenir productrice de ces métaux et les fournir aux clients européens voire mondiaux, fermant ainsi la boucle de l’économie circulaire (moindre prélèvement de ressources primaires). • Les équipements électroniques sont-ils vraiment recyclés ? • L’Industrie française a-t-elle les capacités pour innover et se développer sur ce créneau ? • Quelles solutions de recyclage pour les batteries LI-ion ?
SergeKIMBEL (MORPHOSIS)EricNottez (SNAM)SophieRICHET (PSA)CarineROCCHESANIFrançoiseWEBER (VEOLIA / TRIADE ELECTRONIQUE)
15:15 - 16:15
Atelier 14 - Rationnaliser l’usage du plastique
La grande fonctionnalité et le coût relativement faible du plastique font que ce matériau est de plus en plus omniprésent dans la vie quotidienne. Son utilisation s’est généralisée, notamment en substitution à d’autres matériaux. Pour répondre aux enjeux des impacts du plastique sur l’environnement, il semble à présent nécessaire d’adopter une approche systémique et de changer de paradigme en passant d’une économie du jetable, dont l’image est souvent associée à celle du plastique, à celle du durable et de repenser les usages. Des démarches volontaires et institutionnelles se développent : nouveaux engagements volontaires, interdiction de certains produits en plastique à usage unique et autres initiatives européennes ou internationales… • Quels sont les leviers pour impulser un réel changement ? • Comment repenser l’usage du plastique en évitant les transferts environnementaux ? • Comment entraîner l’ensemble de la chaine de valeur des plastiques ?
AgatheGROSSMITH (Directrice des projets RSE)ThomasHURIEZ (Société 1083)Jean-MichelLobryElisaMONNOT (CY Cergy Paris Université)
15:15 - 16:15
Atelier 15 - Vers un numérique responsable et éco-conçu
Les technologies du numérique sont susceptibles d’accompagner, voire d’accélérer la transition énergétique et écologique, aussi bien que de représenter un poids environnemental de plus en plus conséquent, notamment en termes d’émissions de gaz à effet de serre et d’épuisement des ressources (métaux). La connaissance de l’impact environnemental du numérique d’un point de vue macro dans une approche d’analyse de cycle de vie est donc essentielle et permet de mieux identifier les axes d’amélioration avec notamment une meilleure éco-conception des services numériques. • Quels sont les principaux impacts environnementaux du numérique ? • Quels sont les outils disponibles pour mieux éco-concevoir les produits et services numériques ? • Comment une entreprise peut-elle évaluer et réduire ses impacts environnementaux liés au numérique ?
NathalieCROISÉHuguesFERREBEUF (Shift project)RaphaëlGUASTAVI (ADEME)SalihaMariet (Label LUCIE)CarolineVATEAU (APL France)
15:15 - 16:15
Atelier 16 - L’économie circulaire, une nouvelle conception de l’aménagement urbain
L’économie circulaire est une source de nouveaux modèles de production et de consommation donnant naissance à l’économie de la fonctionnalité, l’économie collaborative et l’économie sociale et solidaire. De nouvelles économies qui amènent à repenser une offre des services urbains adaptée aux nouveaux usages et modes de vies. L’aménagement des territoires doit y contribuer en limitant les approches en silo et en agissant de manière globale et intégrée afin que toutes les ressources du territoire soient mobilisées à travers un seul et même objectif : faire de nos territoires et de nos villes des espaces sobres et résolument circulaires. Et si l’économie circulaire devenait un atout incontournable pour la planification et l’aménagement des territoires ? Des documents de planification aux projets d’aménagement, une pluralité d’outils émergents, des outils qui permettent une meilleure prise en compte de cette approche en économie circulaire. • Comment l’économie circulaire peut-elle aider à rendre plus durable les projets d’aménagement du territoire ? • Quels sont les outils permettant d’intégrer l’économie circulaire dans ces projets ? • Quels retours d’expériences ?
ValérieAYACHE DOUBINSKY (Grenoble Alpes Métropole)DavidCANAL (ADEME)JustineEMRINGER (Plaine Commune (93))OlivierPIAMatthiasTROUILLAUD (Nantes Métropole)
16:15 - 17:15
Networking Cocktail
16:15 - 17:15
Networking Cocktail

À propos de l'événement

Les Assises de l’économie circulaire reviennent les 7 et 8, sous un format inédit pour aborder « le temps de l’action » avec des sujets de fond concrets, au bénéfice et à la portée de tous et de chacun, que vous soyez acteur au sein d’une collectivité, d’une entreprise ou encore d’une association.

Informations Pratiques

Toutes les informations dont vous avez besoin pour profiter pleinement de l'évènement.